Usines SHEM : Les festivités d’été dans le 64/65.

8 Juil 2019

Ouvertures estivales de l’usine SHEM en Ossau

La Société Hydro-Electrique du Midi, groupe Engie, s’apprête à ouvrir les portes, au grand public, de son usine hydroélectrique du Hourat à Laruns.
La SHEM offre ainsi au grand public l’occasion de découvrir l’hydroélectricité, une des activités phares de la vallée d’Ossau mais également un patrimoine architectural et une histoire qui ont façonné la vallée. Cette maîtrise de techniques traditionnelles et de haute technicité ainsi qu’un ancrage territorial ont valu à la SHEM d’être labellisée Entreprise du Patrimoine Vivant, label qui reconnait à quelques entreprises françaises leur savoir-faire exceptionnel.
En Béarn, la SHEM exploite en cascade 13 usines sur un territoire de 30 km répartie sur 5 communes. Dans cette vallée, la SHEM produit en moyenne 586,8 GWh par, soit la consommation en électricité d’une ville comme Bordeaux. Elle emploie plus de 70 personnes dans ses usines des groupements d’Artouste et du Hourat ainsi qu’à l’atelier de maintenance de Laruns.

Ouvertures estivales de l’usine SHEM à Tramezaygues

Comme chaque année la Société Hydro-Electrique du Midi, groupe Engie, s’apprête à ouvrir les portes, au grand public, de son usine hydroélectrique de Tramezaygues à Loudenvielle.
La SHEM et les agents du Louron offrent aux visiteurs une occasion unique de découvrir les coulisses de la production d’hydroélectricité et les différents métiers exercés à la SHEM. Les touristes pourront également découvrir la fabuleuse épopée de la construction de ce site hydroélectrique remarquable qui fête cette année ses 90 ans. La maîtrise de techniques traditionnelles et de haute technicité pour la production d’énergie renouvelable ainsi que ce fort ancrage territorial ont valu à la SHEM d’être labellisée Entreprise du Patrimoine Vivant, label qui reconnait à quelques entreprises françaises leur savoir-faire exceptionnel.
L’ensemble hydroélectrique de la vallée du Louron comprend deux lacs d’altitude avec leurs barrages (Caillaouas et Pouchergues) ainsi que six usines qui s’étend de la frontière espagnole jusqu’à la confluence des Nestes de Clarabide et de Lapès. Le groupement d’usines du Louron produit annuellement la consommation en électricité d’une ville telle que Tarbes. A partir de ses barrages, la SHEM est le seul exploitant hydroélectrique du département qui délivre jusqu’à 48 millions de m3 par an pour subvenir aux besoins en irrigation et en eau potable de la plaine du Gers et des coteaux de Gascogne

Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Share This