A l’occasion de ses 92 ans , la SHEM présente son documentaire sur l’histoire de la SHEM dans le Sud-Ouest

19 Juin 2021

La SHEM, c’est une belle aventure industrielle qui a considérablement changé la vie et le paysage des vallées des Pyrénées, de la Dordogne et du Lot.

Une aventure industrielle qui a permis :

  • le développement du réseau électrique du Sud-Ouest
  • le développement du train (Compagnie des chemins de fer du Midi, Compagnie des chemins de fer du Paris-Orléans, Voies Ferrées Départementales du Midi…) ;
  • le développement du tourisme (Train jaune, train d’Artouste, Grand Hôtel du Font-Romeu, Grand Hôtel de Bagnère…) ;
  • l’édification du premier barrage voute double courbure d’Europe ;
  • la construction premier barrage au monde à être équipé du premier saut à ski du monde ;
  • une prouesse technologique dans la plus salle souterraine d’Europe à la Verna.

Aussi surprenant que cela puisse paraître l’aventure de l’hydroélectricité dans les Pyrénées commence avec celle du train. Les locomotives à vapeur sont trop lourdes pour gravir les pentes des Pyrénées. Audacieux et inventifs, des hommes profitent de l’eau des Pyrénées pour se lancer dans la production de la première énergie renouvelable : l’hydroélectricité. L’aventure de la Société Hydro-Electrique du Midi, est lancée.

Dans cette aventure industrielle, la SHEM, entraine avec elle de nombreuses vallées dans le Sud-Ouest, dans les Pyrénées, sur les contreforts du Massif central et le long du Lot. Grace aux barrages et usines hydroélectriques, des lignes de chemin de fer de la Compagnie des chemins de fer du Midi, de la Compagnie des chemins de fer du Paris-Orléans et des Voies Ferrés du Pays basque, désenclavent des vallées, alimentent des industries, font circuler des transports en commun. La production hydroélectrique de la SHEM est telle que le 1er dispatching (centre de répartition de l’électricité) en province voit le jour sur le plateau de Lannemezan (Hautes-Pyrénées).

Cette histoire de la SHEM est aussi liée à des personnalités fortes :

Jean-Raoul Paul, directeur de la Compagnie des chemins de fer du Midi de 1913 à 1932 également connu en tant que promoteur d’infrastructures au service du développement touristique pyrénéen (route du Midi, les Grands Hôtels de Bagnères de Bigorre et Font-Romeu pour la clientèle fortunée des chemins de fer, les trains touristiques du Train jaune dans les Pyrénées Orientales, d’Artouste en Béarn, de la Rhune au Pays basque.

André Coyne, ingénieur de référence mondiale en termes de conception de barrage dont Marèges, le premier ouvrage emblématique et qui sert toujours de référence à travers le monde est géré par la SHEM.

A partir d’archives de la SHEM entre autres et d’images actuelles, ce documentaire relate cette saga industrielle qui fait de la SHEM un patrimoine industriel du Sud-Ouest. Merci aux historiens de leur SHEM pour leurs travaux (Messieurs Jean-Noël Laurenceau, Jean-Claude Bosc et André Durban).

Pour la réalisation de ce documentaire, la SHEM a fait appel à l’agence de production audiovisuelle PicsProd Visuals avec qui elle collabore depuis 2015.  Imprégnée des valeurs et de l’histoire de la SHEM, Pics Prod Visuals a su mettre son savoir-faire au service de ce projet audiovisuel d’envergure, de la conception, la production à la réalisation de ce beau projet.

Découvrir d’autres articles :

En vous abonnant, vous affirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité. 

 

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

FACEBOOK
TWITTER
LINKEDIN
YOUTUBE
Share This