nos références - grandeur NATURE

ASSISTANCE À MAÎTRISE D’OUVRAGE POUR LA CONSTRUCTION ET L’EXPLOITATION DE CENTRALES HYDROÉLECTRIQUES EN ANDORRE

Alimenter en électricité 100 % renouvelable la station de ski de Vallnord (Andorre), tel est le projet qu’a réalisé la SHEM en tant que maître d’ouvrage. Elle a installé en aval d’un lac déjà utilisé pour alimenter en eau les canons à neige, une usine hydroélectrique de haute chute d’une puissance installée de 430 KW. La station de Vallnord devient ainsi la première station de ski d’Europe entièrement autonome en électricité renouvelable.

DEUX NOUVELLES USINES HYDROÉLECTRIQUES EN CORRÈZE

Deux nouvelles usines hydroélectriques, plusieurs m2 de toitures photovoltaïques, la réhabilitation de sites industriels de la commune d’Uzerche, tel est le bilan entre autres d’une opération Territoire à énergie positive menée dans le cadre d’une société d’économie mixte entre la ville d’Uzerche et la Société Hydro-Electrique du Midi.

Les deux usines hydroélectriques ont été implantées dans le cadre de deux projets d’urbanisme de la commune : celui de la réhabilitation d’une ancienne papeterie, projet mené par le cabinet d’architecte Wilmotte & Associés et celui de l’amélioration du site de la Minoterie, ancien moulin, abritant aujourd’hui des activités de sport d’eaux vives. Des turbines de nouvelle génération dites VLH, adaptées au faible écoulement des petites rivières, sont implantées sur les anciens seuils de ces deux sites qui utilisaient autrefois la force de l’eau pour fonctionner.

Conception et construction de l’usine hydroélectrique pour la communauté d’agglomération de Toulouse

La ville de Toulouse et la Régie Municipale d’Electricité de Toulouse ont confié à la SHEM et la CNR (groupe ENGIE), la maîtrise d’œuvre des travaux de construction d’une nouvelle usine hydroélectrique. Cette usine est implantée en amont de l’île du Ramier au centre de Toulouse, au niveau de la chaussée de la Cavaletade. L’usine produit 6,6 GWh d’électricité d’origine renouvelable par an soit la consommation de plus de 3 millions de personnes par an.

L’usine de la Cavaletade est équipée de deux turbines qui représentent un plus pour l’environnement. Grâce à la lenteur de rotation de leurs pales, elles permettent le passage des poissons de l’amont vers l’aval (la dévalaison). Par ailleurs, ce nouvel aménagement permet de mieux répartir les eaux de la Garonne entre le bras supérieur et le bras inférieur afin de préserver la faune et la flore aquatiques située dans une Zone Natura 2000.

gestion et la maintenance
du barrage de Roquelongue

L’ouvrage a pour objectif d’augmenter d’1,10 m le tirant d’eau entre les barrages de Marcenac et de Roquelongue afin de permettre la navigation des bateaux, lors de la période de navigation sur le Lot, de mai à octobre.

Le barrage est surveillé par téléconduite et la maintenance est assurée par les agents du groupement d’ouvrages de la SHEM basés à Capdenac.

Le renouvellement de ce contrat salue l’expertise et le savoir-faire de la SHEM dans la surveillance, la gestion et la maintenance des barrages, des usines hydroélectriques, des conduites forcées et son implication dans les territoires. La SHEM est également propriétaire et gestionnaire de trois barrages à clapet sur Le Lot.

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

FACEBOOK
TWITTER
LINKEDIN
YOUTUBE
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Share This