L’électricité renouvelable de la SHEM vendue sous garantie d’origine pour les collectivités et les entreprises du Cantal

Les entreprises et les collectivités du Cantal soucieuses de leur impact environnemental ont désormais la possibilité de souscrire un contrat d’électricité d’origine renouvelable, grâce à la nouvelle offre produite par les usines hydroélectriques de la SHEM de Coindre et de Saint-Pierre de Marèges, situées dans le Cantal. Cette nouvelle offre d’électricité verte est commercialisée par ENGIE Entreprises & Collectivités (E&C).

Comme il n’est possible ni de stocker l’électricité, ni de tracer les électrons, l’origine verte et régionale de l’électricité est tracée par le mécanisme des garanties d’origine. Il s’agit d’un mécanisme européen* qui assure aux consommateurs qu’ils achètent bien de l’électricité verte.

Powernext, la bourse française de l’énergie désignée par l’Etat, gère et contrôle l’émission et l’utilisation de ces garanties d’origine.
Afin d’aller plus loin dans la traçabilité de l’énergie vendue, la SHEM et ENGIE Entreprises & Collectivités utilisent par ailleurs un dispositif blockchain. Un boitier posé sur un compteur, associé à la technologie blockchain, trace, en temps réel, auprès du client, l’origine de l’électricité. Un premier contrat de vente d’électricité pour lequel cette technologie est utilisée a été signé avec Air Products, un des principaux fournisseurs mondiaux de gaz industriel. La SHEM lui fournit l’électricité via ses usines d’Eget dans les Hautes-Pyrénées et de Marèges en Corrèze.
Cette toute nouvelle offre d’électricité verte régionale Auvergne Rhône-Alpes vient compléter les deux premières commercialisées par ENGIE E&C en Nouvelle-Aquitaine et en Occitanie.
A ce jour, une quinzaine d’entreprises ont déjà souscrit à cette offre, dont Reca peintures, les laboratoires Jerodia,

l‘hôtel Disini, l’entreprise agroalimentaire Coudène et l’entreprise de transport et de stockage du gaz Terega.

*23/04/2009 : Directive Européenne n°2009/28/CE relative à la promotion de l’utilisation de l’énergie produite à partir de sources renouvelables transposée en droit français dans le code de l’énergie
14/09/2011 : Transposition au droit français via l’ordonnance 2011-1105 mettant en place le mécanisme de garanties d’origine

 

Share This