La protection des prairies de l’Azuré du serpolet

7 Avr 2020

Fanny CATANZANO (Bureau d’études AMIDEV)

 

L’Azuré du serpolet est un papillon remarquable que l’on trouve notamment à proximité d’un des barrages de la SHEM dans les Pyrénées. Il y côtoie plus de 100 espèces floristiques ainsi qu’une vingtaine espèces d’oiseaux. 

Ce petit papillon (Maculinea Arion) présente le dessus des ailes est d’un bleu intense taché de noir aux antérieures. Il tient son nom des habitudes alimentaires de sa chenille. Celle-ci se nourrit des corolles du serpolet puis tombe au sol. Elle est alors transportée par les fourmis dans leur fourmilière, où elle se nourrit de larves de fourmis jusqu’à sa métamorphose. 

La vie de ce lépidoptère nécessite donc une plante hôte spécifique et des fourmis spécifiques. L’espèce se retrouve à la merci de tout changement de son habitat naturel. Il est donc primordial de maintenir en état de ses zones de vie, les prairies de serpolet. 

 

Lors de toutes intervention sur ce barrage qui pourrait avoir un impact sur les prairies de serpolet, la SHEM prend donc toutes les mesures afin d‘éviter le piétinement des prairies nécessaires à l’Azuré du serpolet.  

A noter : l’Azuré du serpolet bénéficie d’une stricte protection : Convention de Berne, Directive Habitats du Conseil de l’Europe, liste rouge des insectes de France métropolitaine.

 

Share This