Le barrage de l’Oule au cœur de la modélisation du changement climatique

20 Mai 2019

barrage oule

Quel sera à terme l’impact du changement climatique sur la gestion des réserves en eau ? Afin de répondre à cette question, la SHEM est associée à l’Irstea (*) pour créer un outil permettant l’élaboration de scénarios suivant l’évolution du climat.

Le réservoir de l’Oule (Hautes-Pyrénées) est retenu comme site d’études en raison des différents usages dont il fait l’objet (hydroélectricité et irrigation notamment). Les chercheurs de l’Irstea souhaitent créer un outil de modélisation qui permettra d’envisager l’évolution du changement climatique sur les différents usages de l’eau du barrage. A terme, cet outil permettra de définir à quel moment les habitants liés au barrage de l’Oule seront vraiment perturbés par le changement climatique et d’envisager, à plus long terme, un nouvel usage partagé de l’eau.

Les scientifiques recensent actuellement différentes informations qui pourraient impacter les modes de gestion de l’Oule : impact de la sévérité des étiages sur les prélèvements estivaux, saisonnalité des crues pour la reproduction des poissons, suivi de l’épaisseur du manteau neigeux, degré de tolérance des usages à des perturbations, fréquence des événements extrêmes, etc.

Les travaux de recherche ultérieurs vont permettre de modéliser les opérations actuelles de stockage/déstockage de l’eau en explicitant leur déterminant et les règles de placement de l’eau ainsi que les contraintes réglementaires comme le débit réservé. Ces différents usages seront ensuite soumis à des scénarios d’évolutions climatiques et éventuellement à d’autres modes de gestion.

Le modèle créé devrait être à terme transposable à un nombre de barrages. Les scénarios élaborés à partir de ce modèle alimenteront les diagnostics relatifs à la pérennité de gestion des ouvrages dans leur configuration actuelle ou permettront de tester de nouvelles modalités en fonction des changements climatiques attendus.

Ce projet s’intègre au programme Interreg PIRAGUA (2018-2020) . Ce programme européen vise à caractériser le cycle de l’eau dans les Pyrénées pour améliorer l’adaptation des territoires face au changement climatique et soutenir les investissements nécessaires pour la gestion des ressources en eau.
(*) Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture (Irstea)

Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Share This