La vidéo des 90 ans !

1 Juil 2019

A 90 ans, la SHEM est toujours une entreprise jeune et dynamique ! Une belle aventure commencée grâce à l’audace des pionniers et que les agents actuels font perdurer !

L’exigence, la performance, le respect des hommes et de la nature et la solidarité restent les valeurs de l’entreprise.
C’est le 19 juin 1929 que les statuts de la SHEM ont été approuvés par le Ministre des Transport publics, alors chargé du contrôle de l’électricité. La date de naissance officielle étant le 25 juillet 1929. La SHEM va reprendre la gestion dans les Pyrénées des installations créé par la Compagnie des chemins de fer du Midi et voies et chemins de fer basques avant la première guerre mondiale de 1914, c’est-à-dire des barrages, des usines hydroélectriques mais aussi un réseau de transport d’énergie à 60 000 puis à 150 000 V.
Sous l’impulsion de Jean-Raoul Paul, directeur de la compagnie du Midi, la SHEM a pour actionnaire majoritaire la Compagnie du Midi. Environ 25 % des actions de la SHEM sont aussi réparties entre plusieurs membres de l’UPEPO (Union des Producteurs des Pyrénées Occidentales).
La particularité de la SHEM est d’être une société concessionnaire, c’est-à-dire qu’elle obtient de l’Etat un contrat de longue durée pour réaliser la construction et l’exploitation de d’ouvrages hydroélectriques qui reviendront à l’Etat, le propriétaire de toutes les grandes installations hydroélectriques en France, au terme de la construction. Ce système de concession est prévu dans le cadre de la loi de 1919 sur l’utilisation de l’énergie hydraulique, toujours d’actualité aujourd’hui.

L’objet de la société est d’obtenir toutes concessions ou autorisations de construction ou d’exploitation d’usines hydro-électriques et de réseau de transport de force, réaliser la construction et l’exploitation d’usines thermiques, ayant pour but de produire, transporter et distribuer l’énergie électrique.

Dès le 1er septembre 1929, avec juste trois mois d’existence, la SHEM lancera son premier chantier : l’installation des équipements hydroélectriques du Louron mais cela est une autre histoire que nous vous raconterons prochainement.

Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Share This